jeudi 29 mars 2007

FAIM DE L'HISTOIRE

La nouveauté lors des récents moments sublimes de cristallisation démocratique, est d'agiter la dépouille d'un bouc émissaire aux museaux de la horde pour l'appeler à la curée.
D'abord est apparu un personnage rougeaud à la peau blanche, habile de ses grandes mains: le "plombier polonais". A nouveau, s' agite le rideau du petit de castelet de marionnettes, exhibant un homme doux, ridé, un peu affaissé le "grand père chinois".
L'ordre du spectacle va finir par contaminer tout le processus et vous vous demandez si tout ce barnum n'est pas un grand simulacre qui se mord la queue en tournant à vide.
Oui, oui! Souriez vous êtes filmés!

lundi 26 mars 2007

BONHEUR IMPREVU

Il est de ces rencontres inespérées qui vous mettent en joie toute la journée, par une confrontation subite et désintéressée avec une expression exacte qui soudain surgit, à la foi vraie et belle. Ainsi cet aphorisme de Lichtenberg, pensé il y a près de deux cent cinquante ans, si simple, si profond, si actuel : "Je ne suis pas certain que ça ira mieux si ça change, mais je suis certain qu'il faut que ça change pour que ça aille mieux." Chapeau !

jeudi 22 mars 2007

SUFFRAGES EN SOUFFRANCE

Sondages, commentaires autorisés, répétitions, spectacle, se vérifient tous les jours ces mots de Stendhal: "la vérité est qu'il n'y a pas de comploteurs ni conspirateurs mais seulement, comme à l'ordinaire, des imbéciles conduits et dupés par des FRIPONS" dont l'intérêt sera toujours quoiqu'il en soit de leurs discours sur l'éducation, la culture, la moralisation, la citoyenneté etc... dont l'intérêt sera toujours de cultiver la bêtise, l'ignorance, la méchanceté des imbéciles par une instillation à forte dose d'une logique vide comme "aujourd'hui un temps chaotique DONC très agité".